notre projet

Méthanisation en voie sèche continue à la ferme:

Téléchargez le diaporama présentant notre installation de méthanisation en voie sèche continue:

visite version courte

Présentation en vidéo de notre projet

Voici 4 vidéos qui reprennent la présentation ci-dessus mais avec les commentaires pour bien comprendre:

VIDEO 1 sur 4 : Les origines du projet et le contexte

VIDEO 2 sur 4: Les choix techniques

VIDEO 3 sur 4: Visite de l’installation

VIDEO 4 sur 4: Les chiffres clefs

Les idées essentielles:

Notre projet consiste en une unité de méthanisation à la ferme de petite puissance. Elle utilise de la matière organique essentiellement produite sur la ferme (fumier, déchets agricoles, culture intermédiaires, déchets de tontes, d’ensilage et de cantine) pour fabriquer par fermentation du gaz « biogaz » valorisé à l’aide d’un cogénérateur. Le cogénérateur (moteur à gaz connecté à un alternateur)  produit de l’électricité revendue sur le réseau ERDF (77kW soit environ la consommation moyenne de 77 foyers) et de la chaleur valorisée en partie pour chauffer nos bâtiments…

Le système de digesteur retenu (le « bâtiment » où a lieu la fermentation de la matière organique) est très innovant puisqu’il fonctionne en « voie sèche continue » c’est à dire qu’il utilise beaucoup moins d’eau que les digesteurs en « infiniment mélangé » habituels et est plus compact. Ce procédé garantit également que toute la matière entrante (10 tonnes par jour) séjourne effectivement une vingtaine de jour (2 fois moins que pour es procédés mésophiles vers 38°C) dans l’enceinte à 53°C, ceci permettant une meilleur qualité sanitaire du digestat qui en ressort. Une autre gros avantage est que le digestat (la matière qui ressort après fermentation) est moins volumineux car plus concentré et nécessite moins de travail pour son épandage. Notez bien que ce digestat est relativement inodore (bien moins que le fumier) et contient toujours les éléments fertilisants N (azote)  P (phosphore), K (potassium) des intrants de départ.

Ce projet est financé par le conseil régional (le maître d’ouvrage) et géré par le cabinet d’architecture clermontois Séne (le maitre d’œuvre). Il fait intervenir parmi d’autres le bureau d’étude auvergnat Agréole (étude de faisabilité et conseils techniques) et l’entreprise Inéval chargée de la conception de la partie procédé de méthanisation.

Les objectifs sont multiples:

– développer une technique de méthanisation à la ferme performante adaptée aux types des exploitations locales,

– créer ce prototype dans un lycée agricole afin qu’il puisse servir de support pédagogique et qu’il soit facilement visitable,

– diversifier les activités de l’exploitation agricole du lycée

Vous pouvez également consulter ou télécharger cette présentation plus anciennes qui présente le projet initial en 2015 selon l’étude de faisabilité:

image projet lycée